Make ’em pay: Can Europe agree on a common corporate tax?

I debated Paul MacDonnell (Executive Director, Global Digital Foundation), Ross Gerber (President and CEO, Gerber Kawasaki Wealth & Investment Management) and Kate Moody (France 24 business editor) on Amazon, Apple, tax justice and transparency.

Advertisements

BFMTV UK election night

19059069_10158795759240635_6590106419509198368_n.jpg

I was on BFMTV, analysing the UK election results live, with Mark Deen of Bloomberg, Jeremy Stubbs (British Conservatives in Paris), Hugh Schofield of the BBC, and Ulysse Gosset and Jean-Baptiste Boursier of BFMTV. Links below:

Village Potemkine pour les élus français en voyage organisé en Crimée

My recent piece in Libération (in French), co-written with Krystyna Biletska, Anna Garmash, and Igor Reshetnyak, can be found here.

Extract:

“Onze parlementaires français se sont rendus en Crimée, du 29 au 31 juillet, sous la conduite du député Thierry Mariani (LR). Le même député avait déjà conduit un groupe d’élus sur place un an plus tôt. Sous la conduite de leurs hôtes russes, les élus auront soigneusement évité d’entendre les témoignages des répressions et de constater le pillage des ressources ukrainiennes en cours.”

55 députés votent leur allégeance à Vladimir Poutine

My recent piece in Libération (in French) can be found here.

Extract:

“Le 28 avril 2016 restera longtemps dans les livres d’histoire. L’Assemblée nationale a choisi le camp de Vladimir Poutine plutôt que celui du droit international en votant une résolution pour la levée des sanctions européennes contre la Russie – sanctions imposées lors de l’annexion illégale de la Crimée ukrainienne en 2014, toujours occupée par Moscou deux ans plus tard […] la réalité est pourtant simple. La Crimée est toujours occupée et les droits de l’Homme s’y trouvent bafoués depuis l’invasion russe de ce territoire. La Russie est militairement présente dans l’Est de l’Ukraine et responsable de 9 000 morts dans le Donbass selon l’ONU – des morts dont M. Mariani évite soigneusement de parler. Vladimir Poutine n’est pas un partenaire fiable puisqu’il montre depuis des années qu’il n’a aucun égard pour le droit international. Lever les sanctions contre le régime russe reviendrait à pardonner M. Poutine pour ses abus et l’encourager à aller encore plus loin. La France doit rester ferme et déterminée et ne pas céder.”