55 députés votent leur allégeance à Vladimir Poutine

My recent piece in Libération (in French) can be found here.

Extract:

“Le 28 avril 2016 restera longtemps dans les livres d’histoire. L’Assemblée nationale a choisi le camp de Vladimir Poutine plutôt que celui du droit international en votant une résolution pour la levée des sanctions européennes contre la Russie – sanctions imposées lors de l’annexion illégale de la Crimée ukrainienne en 2014, toujours occupée par Moscou deux ans plus tard […] la réalité est pourtant simple. La Crimée est toujours occupée et les droits de l’Homme s’y trouvent bafoués depuis l’invasion russe de ce territoire. La Russie est militairement présente dans l’Est de l’Ukraine et responsable de 9 000 morts dans le Donbass selon l’ONU – des morts dont M. Mariani évite soigneusement de parler. Vladimir Poutine n’est pas un partenaire fiable puisqu’il montre depuis des années qu’il n’a aucun égard pour le droit international. Lever les sanctions contre le régime russe reviendrait à pardonner M. Poutine pour ses abus et l’encourager à aller encore plus loin. La France doit rester ferme et déterminée et ne pas céder.”

Advertisements